Néonicotinoïdes : est-ce que la recherche faite au Québec peut être indépendante et objective ?

Par Naïm Savoie Des chercheurs et ex-employés du Centre de recherche sur les grains (CEROM) dénoncent un climat de « contrôle », de pressions et d’ingérence à propos de l’épineuse question des pesticides néonicotinoïdes, a appris Le Devoir. En deux ans, la moitié des membres du personnel du centre, financé en majorité par Québec, ont[…]